à la Une

NICOLÒ DEGIORGIS

LE BARON PERCHÉ

vERNISSAGE VENDREDI 21 SEPTEMBRE 18H

Une navette gratuite est mise en place pour le vernissage : rendez-vous place Bellecour devant la statue de Saint-Exupéry à 17h30. Retour prévu à Bellecour à 20h30.
Renseignements et réservations : 04 72 09 20 27

Rencontre avec l’artiste
samedi 22 septembre à 16h

Rencontre avec Simone Frangi & Katia Schneller
de l’ÉSAD •Grenoble •Valence
jeudi 8 novembre à 18h

Exposition 22 septembre – 24 novembre 2018
Entrée libre du mardi au samedi de 14h à 18h

Communiqué de presse

Par le biais d’enquêtes photographiques, Nicolò Degiorgis (1985) se fait le témoin de phénomènes de société. Utilisant l’image comme vecteur et le livre comme forme – livre qui se fait objet, se déploie et devient exposition potentielle -, il nous fait entrer dans des espaces inhabités, délaissés qui néanmoins sont le reflet des usages collectifs de la ville.

Reprenant le titre du livre d’Italo Calvino, l’exposition Le baron perché présente trois ensembles d’œuvres : Hidden Islam (2009-2014), Heimatkunde (2017), et L’Arlequin & La Villeneuve (2018). Ces ensembles portent un regard bienveillant sur les questions d’origine, d’immigration, de place dans l’espace social mais aussi physique des villes que l’artiste traverse et dont il tire des reportages subjectifs. Mais ils se gardent bien d’apporter des réponses, d’exploiter la complaisance ou la corde émotionnelle. Ce qui relie les projets de  Nicolò Degiorgis présentés au CAP – Centre d’arts plastiques de Saint-Fons, c’est un objet de complexité, une démarche esthétique qui passe par la photographie, par le livre d’artiste, par le display de l’exposition, et nous conduit à une mise en abyme du regard.

Le baron perché est un projet de résidence et d’expositions de Nicolò Degiorgis, curaté par Nicolas Audureau, soutenu par l’ÉSAD •Grenoble •Valence (École Supérieure d’Art et de Design), lauréat de la première édition de Italian Council (2017), un concours conçu par la Direction Générale de l’Art contemporain et de l’Architecture et des Périphéries urbaines (DGAAP) – un organisme du Ministère italien du Patrimoine et des activités culturelles, pour promouvoir l’art contemporain italien dans le monde.

English version

Nicolò Degiorgis’s (1985) photographic surveys bear witness to social phenomena. Using the image as a vector and the book as a form – the book becomes an object, unfolding and developing into a potential exhibition – his work allows us to enter uninhabited, neglected spaces that nevertheless reflect the collective uses of the city.

The exhibition Le baron perché presents three sets of works: Hidden Islam (2009-2014), Heimatkunde (2017), and L’Arlequin & La Villeneuve (2018). These ensembles take a benevolent look at questions dealing with origin, immigration and place in the social and physical space of the cities through which the artist passes, and from which he draws subjective reports. However, these works are careful not to provide easy answers, nor to exploit complacency or emotional responses. What links Nicolò Degiorgis’s projects presented at the CAP – Centre d’arts plastiques de Saint-Fons, is an object of complexity, an aesthetic approach that involves photography, the artist’s book, and the exhibition display that leads us to a mise en abyme of the gaze.

Press release

Image : Nicolò Degiorgis, Le baron perché, photographie couleur, série L’Arlequin & La Villeneuve, 2018 (détail). Courtesy de l’artiste

Avec le soutien de :

En partenariat avec :

LE CAP – Centre d’arts plastiques de Saint-Fons est un équipement culturel municipal de la Ville de Saint-Fons soutenu par le Ministère de la Culture – DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et la Région Auvergne-Rhône-Alpes. ACRA, partenaire des expositions. Membre du réseau ADELE.

logos

Publicités