du 15 décembre 2020 au 6 février 2021

L’exposition Ce qui peut être montré ne peut être dit initialement prévue au printemps 2020 sur invitation de Nicolas Audureau – ancien directeur du Centre d’arts plastiques de Saint-Fons, ouvrira ses portes au public mardi 15 décembre 2020 !

Elle n’était jamais née. On savait qu’elle avait probablement de la famille à San Francisco. Mais elle n’avait ni parents, ni corps. Elle se déplaçait beaucoup. Sa route était pré-dessinée par les pierres marchantes. Celle de Saint-Fons, aussi appelée bloc erratique, l’avait attirée à cet endroit. Cela s’était passé il y a approximativement dix décennies. À sa venue, tout était devenu clair pour tout le monde. Personne ne l’avait vue. On l’appelait Salomé. Sa gloire était surprenante. On savait qu’elle était puissante. Elle voyait loin. Elle s’était installée dans une maison qui donnait sur la vallée. Elle sortait très rarement de sa demeure. Dans cette maison, il y avait douze pièces. La douzième pièce n’avait ni portes, ni fenêtres, ni murs. Elle y recevait les visiteurs qui voulaient accéder à son savoir. Elle n’a jamais prononcé un mot.

Récemment, les archives de Salomé Talvaz ont été découvertes ; un volume si lourd qu’il fut impossible de le transporter. Ces archives, source vocale polyphonique de l’exposition, contiennent tous les silences. Le silence de l’absence. Le silence de la menace. Le silence du chagrin. Le silence de l’autosuffisance. Le silence de l’oppression. Le silence de la connaissance extraordinaire. Le silence du manque de pouvoir.

Ces silences ainsi que la personne de Salomé Talvaz, sa présence à Saint-Fons et son influence potentielle, sont révélés par les quatre artistes de l’exposition. Ils la questionnent et lui répondent, dialoguant avec ses choix et ses connaissances, lui offrant nos diaphragmes et nos bouches.

Artistes : Grace Denis, Thomas Geiger, Anna Holveck, Dawn Nilo

Curatrice : Ekaterina Shcherbakova

Avec le soutien de Pro Helvetia fondation suisse pour la culture.

EN ATTENDANT LA RÉ-OUVERTURE...

L'équipe du CAP vous propose un petit focus sur l'œuvre des quatre artistes que vous pourrez découvrir prochainement !

C'est par ici !

à bientôt!

Céline Duval, L’architecte, 2007, sérigraphie sur papier Rivoli

Suites aux annonces gouvernementales, Le CAP est contraint de fermer ses portes au public.

L’exposition Ce qui peut être montré ne peut être dit est en cours d’installation et l’équipe du CAP va poursuivre le travail avec les artistes!

Les visites d’expositions sont suspendues et les activités à destination des publics sont temporairement déplacées…dans l’univers virtuel du web et des visioconférences.

Suivez-nous pour être informé.e.s de nos activités de confinés!